Pierre Montagnez

Pierre Montagnez

Web

« Plongez dans ma garbure photosensible »

Participation   —   Webdesign
  • ☉ Réalisation Pierre Montagnez
  • ☉ Durée 60 heures
  • ☉ LieuToulouse
  • ☉ Année

    Posted on

Issu des montagnes pyrénéennes, Pierre Montagnez est né en 1985. Enfant, il n’a cessé d’explorer les espaces les plus insolites aux alentours de Gerde, petit village non loin de Lourdes. Ce sont ses explorations quotidiennes qui vont exercer son regard et mettre en exergue ce qui sera son rapport au monde, une nécessité de produire ce que ses yeux perçoivent afin de le donner à voir, de le partager.

Visitez le site

Biographie:

En 2001 il entamera donc cinq années d’études photographiques, puis pour parfaire sa formation se rapprochera du travail de conservation des images, de la mise en place d’expositions itinérantes, et du travail de laboratoire de grande envergure dans diverses formes d’apprentissage et de perfectionnement. 2007 commence le temps des voyages comme autant de moments qui vont jalonner son travail, l’Amérique du Sud, l’Amérique du Nord, l’Europe et les portes de l’Afrique. 2010 et 2011 ouvrirons d’autres manières d’appréhender son travail, la rencontre auprès de magazines dans lesquels il publiera un reportage sur le Burning Man. De là en découlera une exposition au laboratoire Photon à Toulouse ainsi qu’une monographie. Le goût pour le livre photographique et l’édition va devenir effectif et sera une nouvelle partie de son travail toujours d’actualité. Nous pouvons donc le feuilleter dans des ouvrages issus de travaux en collaboration avec le collectif Encéphalographe, Les Éditions à Réaction, et bien d’autres. Comment définir alors sa photographie si ce n’est celle d’une dialectisation du monde, du sujet, à travers l’image. Fort de préciser ici que cela n’implique pas pour lui de s’appliquer à ne montrer que « la beauté du monde » mais bien ce qu’il est, sa compréhension singulière. Parler de thèmes de prédilection ici ne révèle pas sa démarche, il serait plus juste de parler de trajectoires de vie, de points de rencontres, de villes et du besoin intrinsèque de documenter.
Son parcours va également prendre une tout autre dimension avec des rencontres significatives, des tournants lui permettant de commencer à s’inscrire dans la toile de cette profession, comme Alain Turpault et Jean Henri Meunier.

Aujourd’hui, il a entrepris une relation particulière aux portraits, à l’envie de mettre en avant ces individualités singulières rencontrées ici et là, relation qu’il affine au fil du temps et des rencontres.
Il exerce son métier à l’assaut de documentaires sur des sujets qui le submergent, dont il révèle les images dans sa chambre noire au « Pavillons Sauvages » à Toulouse.

Tags #

Diaporama